skip to navi

Deutsche Website English Website Français Website


Faune

Les insectes, les oiseaux migrateurs, et les poissons rares

Le monde animal du sud-est de Rügen est beaucoup moins connu que son monde végétal. Un unique travail, excepté ceux sur les espèces de la liste rouge, a été effectué sur la classe des insectes. Les prairies sèches sont des habitats particulièrement favorables pour les espèces thermophiles, comme par exemple l’anthophore plumeux (Anthophora plumipes), Lasioglossum calceatum, Coelioxys quadridentata, la guêpe-coucou (Hedychrum nobile), ou encore le frelon (Vespa crabro).

Les roselières ont aussi une importance capitale, en effet elles constituent des espaces de nidification très appréciés des oiseaux d’eau. Le sud-est de l’île offre des habitats primordiaux pour les oiseaux migrateurs qui y trouvent un lieu de halte et de nidification appropriés, principalement pour les oies du genre Anser comme l’oie rieuse, l’oie des moissons ou encore l’oie naine. Celles-ci se déplacent des hêtraies de l’île de Vilm, leur habitat nocturne, vers les cultures avoisinantes afin de se nourrir.

Les étendues d’algues, vertes et rouges, au voisinage des côtes du bassin de Greifswald sont elles aussi primordiales. Ce sont des zones de fraie des harengs de la Baltique. Au printemps, les « harengs ruganais du début de l’année » arrivent en gros essaimage de la Mer du Nord pour venir frayer dans la Baltique au niveau du bassin de Greifswald et constituent la

principale source de revenus des pêcheurs locaux

 



Dünen-Sandlaufkäfer