skip to navi

Deutsche Website English Website Français Website


Landschaftspflegeverband Ostrügen

Les informations de cette page ont été mises à disposition par Madame Sabine Bath de Landschaftspflegeverband Ostrügen.

Intitulé : Edification et garantie des espaces naturels dignes de protection et des paysages ayant une signification importante – programme rivage : paysages des Bassins de l’est de Rügen.

Ce programme fédéral a été lancé en 1979. Bien que le principe de conservation de la nature ressorte des affaires territoriales, les espaces limitrophes sont relatifs à l’équipement pour la nature. La nature alentour, représentative et menacée a une importance particulière pour le BRD.

Les espaces soumis au projet assument certains critères. Ce projet comprend une partie de l’île de Rügen qui a une importance significative pour la conservation de la nature, notamment dans le cadre de la conservation des espèces et des biotopes. En effet, ces zones sont utilisées afin de faire des mesures techniques de suivi et visent à appréhender les menaces qui pèsent sur elles comme :

  • La production intensive utilisant des matières chimiques,

  • L’utilisation des terres, par exemple l’étalement urbain, les nouvelles constructions, qui s’accompagnent souvent par la destruction d’habitats.

  • La destruction des marais causée par le drainage,

  • La destruction des rivages, notamment des phragmitaies dues aux sports nautiques et à l’urbanisation des berges,

  • Les menaces sur les zones de halte et les zones tranquilles dont nécessitent les oiseaux migrateurs (oies et grues cendrées par exemple)

Le Landschaftspflegeverband Ostrügen fut le garant de ces projets dès 1994. Ils comprennent 9 communes de la circonscription de Rügen sur leur territoire, et l’association INSULA RUGIA.

Selon les fondements émis au commencement de ce projet, il est prévu de constituer des soins précis – et des programmes de développement sont à venir :

  • Comparaison des chiffres en 30 ans d’agriculture intensive des champs avec les prairies de la zone cœur, et création de mesures compensatoires pour favoriser l’agriculture extensive,

  • Acquisitions foncières „ placements de sureté“ sur des sites aux biotopes favorables pour des mesures de suivi,

  • Mesures de restauration des biotopes par la renaturation des étendues d’eau comme les marais, développement des prairies sèches, des prairies maigres et des pâturages salés, remise en état des anciennes constructions militaires ou touristiques et des panneaux de signalisation des sentiers,

  • Restructuration de la forêt par rajeunissement

De nombreux projets ont été jusqu’alors couronnés de succès, comme par exemple la remise en état du bien foncier militaire de Klein Zicker, le reboisement du Feuersteinfelder, la renaturation du polder sud de Neusinen, …. L’aide technique nécessaire à ces réalisations a été perçue grâce au BfN (Bundesamt für Natur, Bureau fédéral pour la Nature), LUNG (Landesamt für Umwelt, Naturschutz und Geologie, Bureau régional pour l’environnement, la conservation de la nature et la géologie), StAUN, le bureau pour l’environnement de Rügen et le bureau pour la Réserve de Biosphère du sud-est de Rügen.

De plus, le LPV a formé un partenariat avec de nombreuses administrations de la région seulement quelques une seront citées : l‘administration des eaux et forêts, BImA, WBV-Rügen, des sponsors comme la Sparkasse Rügen, Lübzer Brauerei, Kurt-Lange-Stiftung u.a.

Données sur le projet :

Début du projet : 1995

Fin du projet : 2008

Coût total : env. 12 Mio €

Source de financement : 73,7% fédération

16,7% région

9,9 % porteur du projet

Surface de la zone centrale : 111 km2

Surface du projet 248 km2

 



area